1972. Habitat modulaire "Tétrodon"Atelier d'urbanisme et d'architecture (AUA) par Jacques Berce, Hen



À l’automne 1971 un prototype de Tétrodon, vert et bleu, est exposé dans la cour du Louvre. (…) Cette manifestation, va engager la première commande de plusieurs dizaines d’exemplaires pour la Sonacotra qui installe un foyer de travailleurs provisoire sur le site du mas de l’Audience à Fos-sur-Mer, et teste plusieurs types d’habitats légers..


L'entreprise Barbot, qui en assure aussi la commercialisation, auprès des particuliers comme des institutions, fabrique un millier de Tétrodon entre 1973 et 1978. Des stands de vente dans les centres commerciaux de la région parisienne présentent ce produit (vendu en moyenne 40 000 francs) comme la « Rolls du Mobile Home ».

Suite à la première commande de 140 exemplaires par la Sonacotra pour doter le chantier naval de Fos-sur-Mer d'hébergements et de réfectoires provisoires, de grosses sociétés de construction et de travaux publics sont approchées, en France comme à l'étranger. Mais à l'ingénieur commercial (6) qui leur suggérait d'équiper de Tétrodon les bases de vie de leurs chantiers de barrages en Algérie ou en Tunisie, celles-ci auraient objecté que ce produit jugé trop beau pour des ouvriers valait bien plus cher que ceux proposé alors par Algeco 2000.


source. www.lemoniteur.fr