1/6

concept car " AMANDA " - Pierre Colleu

atelier impact design

En 1967/1968 j'étais élève à l'école des Arts Appliqués à Paris et je faisais un stage à l'atelier de staff ou je faisais la maquette d'un petit véhicule urbain, le professeur me met en contact avec Monsieur Cusson qui faisait une voiture de course en sandwich composite, ce qui était révolutionnaire pour cette époque. Monsieur Cusson avait le projet de commercialiser une voiture de sport avec un moteur de R8 Gordini. Il me confia l'étude design de la voiture, et j'ai fais des dessins d'une voiture en forme de coin avec de petites roues d'Austin à l'avant et un groupe motopropulseur de R8 Gordini à l'arrière avec les roue de la R8. Le projet intégrait un système qui avait été fabriqué chez BMW consistant à mettre l'axe de rotation des roues avant  en avant de l'axe des roues.

Après de mauvais résultats en compétition, suivi par des problèmes financiers dû aux rapports avec ses sponsors, il décide d'abandonner le projet,  durant l'année qui a suivi j' ai décidé de reprendre le projet à mon compte, et j'ai réalisé une maquette en plexiglass qui avait encore les petites roues avants et les grandes roues arrières.

J'avais repris contact avec Monsieur Cusson qui travaillait professionnellement sur la dépollution des moteurs et qui m'avait donné des injecteurs pour faire de l'injection directe sur le moteur.

 

J'ai déposé un modèle à l'INPI. Finalement en 1972 je réalise dans un garage à Romainville une maquette plâtre échelle 1 de la voiture, avec les techniques que j'avais apprises à l'école  des Arts Appliqués. Puis j'ai tiré un moule en polyester de la carrosserie.

Dans le même temps je m'inscrit au lycée technique Raspail en formation continue section techniques de mise en fabrication industrielle, et ou je réalise des carburateurs, un pour ma moto et un triple-corps pour la voiture

Je prends aussi des cours de chaudronnerie au même lycée et je réalise un châssis chaudronné, je découpe chaque pièce à la scie sauteuse, je les met en forme au marteau et finalement il sera soudé par points au lycée.

Entre temps j'ai acheté un moteur de DKW 1000 cc que j'ai fais reconditionné à neuf, une boite de Trabant, et j'ai fais usiné une cloche d'embrayage spéciale en aluminium pour la jonction entre le moteur et la boîte.

A l'été, je détruis la maquette plâtre pour faire de la place dans le garage et je moule la carrosserie.

Tous ces travaux qui occupait mon temps en dehors des heures de travail et de transport de la région parisienne ce sont déroulés de 1972 à 1973, en 1974 je rencontre Jean Paul Barray qui me propose de venir travailler dans son atelier, d'abord pour faire un projet de baignoire polyester, puis pour finir la voiture. Le projet a avancé plus vite, grâce aux relations de Jean Paul Barray, Péchiney nous a fourni une résine polyester souple, qui permettait d'importantes déformations avec un retour de la forme instantanée.  Péchiney exposera l'Amanda sur son stand  au SITEV ( salon de l'auto réservé au professionnels) à Genève en 1975 ensuite on signera  un contrat avec Télécip pour le film « En verre et contre tous » qui nécessitera le moulage de 7 carrosseries qui se retrouveront au musée de l'automobile de Briare.

Après le salon, je quitte Jean Paul Barray et je pars travailler à Amsterdam ou je rencontre les responsable de White Car une coopérative de voitures électrique de 5000 adhérents, je rapatrie la voiture à Romainville où j'ai obtenu une carte grise de constructeur, puis en Normandie où j'ai habité pendant une année.

En 1979 je construis une voiture sans permis dans la Drôme et j'y amène ma voiture.

 

Pierre Colleu

Texte Pierre Colleu

crédits photos - archives  droits réservés / S.A.R.L GALLERY CLEMENT CIVIDINO ENT.  / 6-8 impasse cité Bartissol 66000 PERPIGNAN - France